En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookie afin de nous permettre d'améliorer votre navigation.
En savoir plus
J'accepte

Ouest Magazine

OM14


Gastronomie

S'évader au Québec le temps d'un repas...

02 novembre 2018

poutinebros rennes
poutinebros
FacebookTwitter

Un peu de Poutinebros en ce début novembre qui se rafraichit ça vous dirait ? Ca tombe bien, le restaurant rennais mettant à l'honneur la fameuse poutine quebécoise vient de lancer sa propre production de fromage frais en grain !


La Poutine rennaise

Poutinebros propose des poutines et des burgers inspirés des meilleures recettes québécoises et nord-américaines, des bières québécoises et des gâteaux typiquement américains. Les poutines et les burgers sont fabriqués à la commande devant le client, avec des produits frais et de qualité. Avec un ticket moyen de seulement 10 €, Poutinebros revendique un positionnement « fast-good », avec service au comptoir ou à emporter. Le concept architectural permet de s’évader à Montréal, le temps d’un repas, grâce à une décoration urbaine, moderne et chaleureuse, loin du cliché de la cabane au Canada.




Le VRAI fromage à poutine

La légende la poutine dit que pour réaliser une bonne poutine, il faut absolument des frites fondantes et croustillantes, un fromage en grains qui fait skouik-skouik sous la dent et une bonne sauce brune ! C'est exactement ce qu'on apprit depuis leur plus jeune âge, Nicolas et Camille Gaudin qui ont été plongé dans la culture québécoise et décidère d'ouvrir leur restaurant en 2014. Ne trouvant pas le fabuleux fromage qui fait skouik-skouik sous la dent, ils ont donc pris le partie de le produire eux-même. Après deux ans de R&D, le Poutinelab voit le jour fin 2017 à Rennes. Il commence à fabriquer les sauces chaudes pour les poutines et les sauces froides pour les burgers. Mais pour le fromage en grains, quelques mois de réglage sont encore nécessaires. Le Poutinelab a débuté sa production de fromage en grains en septembre et produit actuellement 150 kg de fromage par semaine pour les besoins du restaurant de Rennes. Mais les frères Gaudin voient loin : « Notre laboratoire est dimensionné pour fournir jusqu’à 10 restaurants. Ainsi nous pouvons assurer la première étape du développement de Poutinebros. Ensuite, nous chercherons un nouveau laboratoire de 200 à 300 m², toujours sur Rennes », confie Nicolas Gaudin.






Magazines
Ouest Immobilier Neuf