En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookie afin de nous permettre d'améliorer votre navigation.
En savoir plus
J'accepte

Ouest Magazine

OM14


Culture

Andrea D'Amario met en lumière le musée de la Cohue de Vannes

24 février 2021

Cohue
cohue 2
FacebookTwitter

Installée depuis le 29 mai 2020, l’exposition Prisme au musée de la Cohue de Vannes met en lumière l’artiste Andrea D’Amario.

Originaire d’Ile de France, Andrea D’Amario commence ses études par un baccalauréat professionnel de menuisier agenceur, puis il intègre l’école supérieur d’art de Clermont Métropole là où il obtient son Diplôme National Supérieur d’Etudes Plastiques (DNSEP).

À la suite de ses études, Andrea décide de partir vivre à Lima au Pérou, d’où est originaire sa femme.
Durant ses quatre années de résidence au Pérou, il travaille en tant que professeur dans une université d’art et à côté de cela il a l’opportunité de participer à une dizaine d’expositions collectives ainsi que quatre expositions personnelles.
Cette expérience lui permet donc de s’imprégner d’une culture.

De retour en France après ses quatre années à Lima, l’artiste décide de s’installer en Bretagne, dans le Morbihan.
C’est donc grâce à cette proximité qu’il répond au projet du musée de la Cohue de Vannes « concevoir une « œuvre lumineuse » dans le passage couvert du musée ». Il sera donc sélectionné pour composer au plus près avec les formes architecturales remarquables du passage du musée.

Ce projet est né en un temps record lors de cette introspection créative, privilégiant lumière, couleurs et mouvements comme supports de cette démarche artistique. En effet, Andrea laisse une place importante à l’expérience sensorielle, nourrie par sa propre réflexion intérieure. C’est ainsi que l’exposition Prisme voit le jour.

Andrea D’Amario espère créer une expérience sensorielle, toucher du regard. La pièce sera réussie si elle contribue à sortir les gens de leur quotidien, à leur donner un moment de contemplation et de rapport aux éléments différents. Le travail avec la lumière a tendance à beaucoup attirer l’attention parce qu’il propose des formes visuelles innovantes.

http://www.andreadamario.com/






Magazines
Ouest Immobilier Neuf