actualités RESTAURANTS RECETTES
 > 
 > 
Ouest magazine n°11
Feuilleter ce numéro - Ouest Magazine Télécharger ce numéro - Ouest Magazine Voir les anciens numéros - Ouest Magazine
Abonnement - Ouest Magazine
Newsletter - Ouest Magazine
Annonceurs - Ouest Magazine

GASTRONOMIE

UNE AVENTURE AU LONG COURS CHEZ GROIX ET NATURE


27 Novembre 2014

Une aventure au long cours chez Groix et Nature Une aventure au long cours chez Groix et Nature Une aventure au long cours chez Groix et Nature Une aventure au long cours chez Groix et Nature



La traversée pour l’île de Groix est déjà une invitation à s’émouvoir. Située sur la côte sud de la Bretagne, elle accueille depuis une quinzaine d’années une petite conserverie en pleine mutation. Le passé de l’île regorge d’histoires sur le thon blanc germon, à tel point que la girouette de l’église le symbolise en lieu et place de notre coq national.

Alors que par le passé l'île était riche de plusieurs conserverie, seule Groix et Nature subsiste aujourd'hui. Et c'est grâce à la volonté de Christian Guyader, véritable amoureux de l’île et de ses ressources, déjà bien connu dans le monde de l’agro-alimentaire. La première surprise est la petite taille de l’atelier et le vrai côté artisanal de la fabrication. L’activité se concentre autour des produits de la mer, cuisinés et mis en bocaux. La petite équipe de huit personnes (qui vivent sur Groix) est menée par Erwan Dubois.


Les recettes sont exclusivement mises en œuvre sur l'île

Les rillettes sont les principaux produits fabriqués par l’atelier : une vingtaine de recettes à base de thon, de saumon et de homard mais aussi de Saint-Jacques cuisinées à la bretonne, de sardines au piment d’Espelette, de dorade aux petits légumes... La conserverie propose même une rillette aux précieux ormeaux, une espèce endémique de l’île. Les soupes de poissons, comme la bisque de homard et la godaille de l’île de Groix, et des plats cuisinés sont également préparés ici. La société se targue de n’utiliser ni colorants ni conservateurs et les épices ont beaucoup d’importance dans l'élaboration des recettes. La matière première est majoritairement achetée directement aux mareyeurs de l’île.


> Lisez l'intégralité de ce dossier spécial dans notre numéro Automne / Hiver 2014


www.groix-et-nature.com




Bannière Ouest
Ouest Immobilier Neuf