> 
 > 
Ouest magazine n°11
Feuilleter ce numéro - Ouest Magazine Télécharger ce numéro - Ouest Magazine Voir les anciens numéros - Ouest Magazine
Abonnement - Ouest Magazine
Newsletter - Ouest Magazine
Annonceurs - Ouest Magazine

CULTURE

ABSTRACTION SENSIBLE, CONNAISSEZ-VOUS LE BLEU ASSE ?


13 Septembre 2013

Abstraction sensible, connaissez-vous le bleu Asse ? Abstraction sensible, connaissez-vous le bleu Asse ? Abstraction sensible, connaissez-vous le bleu Asse ? Abstraction sensible, connaissez-vous le bleu Asse ? Abstraction sensible, connaissez-vous le bleu Asse ?



La salle haute de La Cohue, Musée des Beaux-Arts de Vannes, est maintenant consacrée à l'œuvre de Geneviève Asse. Peintures, gravures, livres de bibliophilie, les collections du musée sont enrichies en 2013 par une généreuse donation faite par l'artiste.

L’histoire de Geneviève Asse est liée à Vannes, ville où elle est née en 1923 et à laquelle elle est indéfectiblement attachée. Elle grandit dans la maison de sa grand-mère, sur la presqu’île de Rhuys. Enfant libre et sensible, elle est déjà impressionnée par la beauté sauvage des paysages et la lumière changeante du Golfe du Morbihan qui marquent définitivement son approche artistique.
En 1932 Geneviève Asse et son frère rejoignent leur mère à Paris. Tout est nouveau et un peu effrayant, mais la grande ville offre aussi la richesse des musées et des galeries. À l’occasion de l’Exposition Internationale de 1937, Geneviève Asse découvre la magie de la couleur dans l’œuvre de Sonia et Robert Delaunay. Son choix, trois ans plus tard, d’entrer à l’École nationale des Arts décoratifs lui ouvre des champs de création qui vont nourrir toute son œuvre.
C’est dans le Paris d’après-guerre qu’elle devient une artiste indépendante, rigoureuse et déterminée à s’engager dans une vision esthétique qu’elle partage avec Nicolas de Staël, Viera da Silva, Olivier Debré… Ensemble, ils vont conduire la peinture vers une abstraction sensible.
Le long parcours de Geneviève Asse a fait d’elle une artiste de renommée internationale, reconnue par le monde de l’art et les institutions. Son oeuvre est présente dans les collections publiques en France, à l’étranger, dans les musées et dans un grand nombre de collections privées. Elle a construit une oeuvre immense (peintures, gravures, dessins) et s’est associée aux plus grands poètes (Samuel Beckett, Yves Bonnefoy, Anne de Staël) dans la réalisation de livres d’artistes. Le Musée de Vannes a toujours entretenu une relation privilégiée avec l’œuvre de Geneviève Asse qui intègre les collections dès 1986. Ces acquisitions marquent un tournant majeur dans l’orientation de la collection : le musée de Vannes s’ouvre à l’art du XXe siècle.

Le musée conserve aujourd’hui 86 estampes et 4 peintures représentatives de l’évolution de l’artiste. Cet ensemble constitue un axe fort de la collection, dont l’ambition est de poursuivre son développement dans un esprit d’ouverture à l’art d’aujourd’hui.

En 2012, Geneviève Asse offre en donation au musée de Vannes 12 peintures (créées entre 1972 et 2010), 3 huiles sur papier, un livre de bibliophilie Cahier Océanique, avec ses propres gravures et, des poèmes de Anne de Staël, ainsi que des archives personnelles.
Ce geste généreux renforce l’orientation choisie depuis de nombreuses années par le Musée de Vannes dans le domaine de l’art contemporain. Il marque également l’attachement de l’artiste à sa ville et à son musée où elle aime retrouver l’écho de ses amis artistes. La ville de Vannes acquiert également une huile sur toile. Une salle d’exposition permanente de La Cohue - Musée des Beaux-Arts est désormais consacrée à l’œuvre de Geneviève Asse. Dans l’espace d’introduction, sont présentées les archives personnelles et familiales de l’artiste, des photos, des lettres, des films, qui évoquent le lien fort qui l’attache à sa région.




Bannière Ouest
Ouest Immobilier Neuf